Le 16 et le 17 juin 2022, Wojciech Wiewiórowski, le Contrôleur européen de la protection des données (CEPD) a accueilli plus de 2 000 personnes, aussi bien en présentiel qu’en distanciel, à sa conférence intitulée « L’avenir de la protection des données : Application effective dans le monde numérique ».

Grâce à son programme regroupant plus de 100 éminents orateurs, qui ont partagé leurs points de vue et leurs visions d’avenir, 16 groupes de travail, des ateliers, etc., cette conférence de deux jours organisée par le CEPD a stimulé des échanges incontournables sur l’avenir de la protection des données.

Lors de son discours d’ouverture prononcé aujourd’hui, Wojciech Wiewiórowski a affirmé qu’il était convaincuqu’un modèle paneuropéen d’application de la protection des données s’avérera nécessaire à l’avenir pour garantir une véritable protection qualitative des droits fondamentaux en matière de protection des données et de respect de la vie privée dans l’Union européenne (UE).

Cette déclaration a suivi deux journées de discussions essentielles sur la nécessité d’une application efficace et d’une réflexion collective sur la mise en place d’une culture de la conformité, à la suite de réflexions sur ce qui fonctionne actuellement dans le cadre du modèle de gouvernance du Règlement général sur la protection des données (RGPD) et ce qui pourrait être amélioré.

Wojciech Wiewiórowski, CEPD : « Ce modèle pourrait non seulement atténuer le problème de la répartition inégale des responsabilités, mais aussi aider à garantir une réelle cohérence de la législation sur la protection des données dans toute l’UE, notamment grâce à de solides mécanismes de collégialité. Tout en respectant pleinement le principe de subsidiarité, des enquêtes clés, basées sur un certain seuil, dont les modalités devraient être discutées davantage, pourraient être centralisées. Il permettrait également d’aider à résoudre les problèmes potentiels qui émanent des différences entre les législations nationales ou des tentatives d’harmonisation disparates ».

Cette vision à long terme pour l’avenir de la protection des données est indépendante des recommandations formulées pour améliorer la coordination et l’application dans le cadre actuel. Les échanges lors de la conférence ont démontré qu’il s’agit d’une potentielle étape cruciale à court terme. La vision à long terme du CEPD vise à concrétiser davantage l’objectif commun du RGPD, à savoir la protection des personnes et la protection du respect de leurs droits de manière efficace.

Contact
par mail

Gilles Poot Baudier

Robin Huygebaert

Contact
par téléphone

+32 (0) 2 726 55 26.